Je passe beaucoup de temps, en fin de trimestre avec une vingtaine d’élèves qui ont besoin de plus d’aide, soit scolaire soit disciplinaire. Ils ont fini un trimestre exténuant !!

Nous avons eu une vraie remise de prix avec diplômes, cadeaux, encouragement et même réprimandes (glups !!)… J’ai remis les fameux « livres de prix » dont on trouve trace aujourd'hui chez les bouquinistes et dans les armoires de nos grands-mères.

Le temps me manque toujours pour écrire aux uns et aux autres, mais je vais essayer de me rattraper pendant les 15 jours de vacances qui s’annoncent.

L'accoutumance climatique, la découverte d'une culture, la soif religieuse, les incohérences quotidiennes sont autant de défis pour l'ex pauv'petit curé de campagne... En dehors de la prédication des messes je n'ai pas beaucoup d'apostolat à proprement parler pour l'instant. messe.jpg

La foi des gens est ici très présente mais manque sans doute de maturité en ce sens que les camerounais sont beaucoup plus consommateurs qu'acteurs. Il y a un enjeu pastoral éducatif que mes années cognaçaises enrichissent fortement.

evangelisation-.jpg Nous avons organisé ce trimestre, sous la conduite de notre évêque, une semaine d'évangélisation dans le collège et j’ai pu mesurer auprès des jeunes le travail à accomplir face à la fragilité de leur engagement de Foi. Le monde les absorbera tout cru si on ne leur donne pas des moyens effectifs pour s'engager dans la vie pastorale loin des doctrines moralisantes sur le sexe, les forces du mal et les sectes que l'on sert partout ici...