Sur 700 élèves pour la préfecture 6èmes et 5èmes, dix manquent à l'appel, ce n'est pas trop mal. Ils vont désormais consommer un nombre impressionnant d'heures de cours, de surveillance, de contrôle, de temps de pause et d'activités périscolaires. Autant d’animations que je dois gérer aussi.

petit collège Le petit collège de la 6ème à la 4ème

Nous sommes organisés en séquences, décidées par le ministère de l’éducation, elles sont au nombre de 6 (deux par trimestre) et sont clôturées par un bulletin de séquence qui récapitule à la fois les données scolaires et disciplinaires. Les lundis sont les jours de contrôles. Il faut trouver 13 surveillants pour encadrer tout ce petit monde et vérifier que les sujets ont été apporté à temps selon le calendrier que nous avons établi en début de séquence.

Nous faisons le point une fois par semaine avec les cadres du collège dans un conseil de direction, et je retrouve aussi à la même cadence les responsables de la préfecture pour faire le point. Chaque classe de 70 élèves est suivie par un titulaire. Ce dernier fait le point tant avec les élèves qu’avec les parents et il me fait remonter les impressions et difficultés. Je suis donc souvent en réunion.